Le Rassemblement national est-il un parti fasciste ?

De Wikidébats, l'encyclopédie des débats et des arguments « pour » et « contre »
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ce débat est en construction
Les débats en construction sont les débats qui contiennent au moins :
  • un plan cohérent ;
  • les arguments « pour » et « contre » les plus connus ;
  • un début de rédaction.
À la différence des débats construits, il peut manquer : des arguments, sous-arguments, contre-arguments, une introduction aboutie, une bibliographie, une sitographie ou une vidéographie adéquate.
. Des arguments manquent ou ne sont pas rédigés. L’introduction et la bibliographie demandent à être améliorées.
N'hésitez pas à les compléter.
Ce débat est sensible. Des arguments relayés sur cette page peuvent choquer.
Rappel : ces argument ne sont relayés que dans la mesure où leur présence peut être attestée dans l'espace public. Ils ne sont endossés ni par les contributeurs du site, ni par l'association qui administre Wikidébats.

Ce débat est redondant. Il fait doublon avec un autre débat du site.
Choisissez le plus complet des deux et ajoutez-y le contenu intéressant de l'autre.

Le plan de ce débat est à améliorer. Des arguments sont redondants, sont à démêler, ou la structure peut être clarifiée.
N'hésitez pas à le revoir.
Mots-clés : Rassemblement national, Front national, Extrême-droite, Fascisme, Le Pen[ modifier ].

Pour comprendre le débatPour comprendre le débat

[ modifier ]

IntroductionDédiabolisation: vrai changement ou poudre aux yeux ?

Depuis des décennies, Le FN, devenu RN, produits d'immenses efforts pour montrer une fracture entre l'ancien FN, où Jean-Marie Le Pen, alors président du parti, assumait sans détour sa sympathie pour des idéologies haineuses, et le nouveau RN/FN, qui se serait débarrassé de son héritage fasciste/nazi. Cette opération, appelée "dédiabolisation" semble connaître un franc succès, comme le prouve la sympathie qu'il suscite au sein des minorités et militants pour la justice sociale. Cependant, selon d'autres observateurs, cette dédiabolisation ne serait qu'une façade ainsi qu'un ensemble de stratégies destinées à garder intacte son idéologie d'"avant" tout en ayant l'air respectable.

Carte des argumentsCarte des arguments

POUR

Argument pourLe RN est un parti nationaliste
Argument pourLe RN est un parti raciste, xénophobe, antisémite et homophobe
Argument pourLe programme du RN a un volet sécuritaire via le respect de l'autorité policière et donne une place à l'armée très importante
Argument pourLe RN est coutumier des fake news
Argument pourLes sympathisants RN soutiennent largement des idées excluantes et liberticides
Argument pourLe RN défend des idéologies misogynes
Argument pourLe RN est hostile aux droits humains
Argument pourDes politiciens RN se sont déjà rendus coupables de pratiques fascisantes
Argument pourLes associations antiracistes, féministes et pro-lgbt le qualifient comme tel
Argument pourSon programme préconise une censure idéologique
Argument pourLe RN cache des mesures liberticides et discriminatoire sous un vernis de démocratie
Argument pourLe RN a des liens avérés avec le fascisme
Argument pourLe RN alimente des fantasmes dangereux
Argument pourLe vernis progressiste du RN n'est que le cache-sexe de son racisme

CONTRE

Argument contreLe RN s'est dédiabolisé avec Marine Le Pen
Argument contreLa tendance fasciste du RN est en voie de marginalisation
Argument contreLe RN n'a pas de milices armées
Argument contreLe RN n'a pas pour objectif de façonner un ordre nouveau
Argument contreLe RN est un parti intégré dans le jeu électoral
Argument contreLe RN se réclame de la démocratie
Argument contreLe RN est un parti national-populiste
Argument contreLe RN n'utilise pas la terreur ni la violence de rue
Argument contreCrier au loup fasciste avec le RN sert les intérêts politiciens de la gauche et de la droite
Argument contreLe RN n'est pas raciste
Argument contreLe RN pourrait bien être amené à défendre les plus faibles, les "sans-dents", les femmes et les homosexuel(le)s contre une insécurité qui les menace
Argument contreLe RN ne propose pas de restreindre la liberté d'expression ni de rogner des libertés publiques
Argument contreSelon certains politologues, Marine Le Pen n'est pas d'extrême droite
Argument contreC'est le gouvernement Macron qui connaît une dérive autoritaire, le RN serait moins liberticide
Argument contreLe RN n'est pas belliciste, contrairement au gouvernement Macron aligné sur les USA et l'OTAN qui vont vers l'affrontement avec la Russie puis la Chine
Argument contreLe RIC est dans le progmame du RN - Si le RN est fasciste alors la Suisse l'est aussi.
Argument contreLes partis d'extrême-droite ne sont pas tous fascistes

AutotestTestez-vous

Êtes-vous plutôt « pour » ou « contre » ? Autoévaluez-vous !

Vous pouvez parcourir le contenu de ce débat en répondant, pour chaque argument, à deux questions :

  1. Cet argument est-il bien fondé ?
  2. Cet argument est-il important pour vous ?

Vous obtiendrez votre pourcentage de « pour » ou de « contre » et une analyse de votre opinion.

Durée totale : environ 16 minutes

En cas d'interruption, vous pourrez reprendre le test où vous l'avez laissé.

Arguments pourArguments « pour »

[ modifier ]

Quels sont les arguments pour le caractère fasciste du RN ?
  • Argument pourLe RN est un parti nationaliste
  • Argument pourLe RN est un parti raciste, xénophobe, antisémite et homophobe
  • Argument pourLe programme du RN a un volet sécuritaire via le respect de l'autorité policière et donne une place à l'armée très importante
  • Argument pourLe RN est coutumier des fake news
  • Argument pourLes sympathisants RN soutiennent largement des idées excluantes et liberticides
  • Argument pourLe RN défend des idéologies misogynes
  • Argument pourLe RN est hostile aux droits humains
  • Argument pourDes politiciens RN se sont déjà rendus coupables de pratiques fascisantes
  • Argument pourLes associations antiracistes, féministes et pro-lgbt le qualifient comme tel
  • Argument pourSon programme préconise une censure idéologique
  • Argument pourLe RN cache des mesures liberticides et discriminatoire sous un vernis de démocratie
  • Argument pourLe RN a des liens avérés avec le fascisme
  • Argument pourLe RN alimente des fantasmes dangereux
  • Argument pourLe vernis progressiste du RN n'est que le cache-sexe de son racisme

Arguments contreArguments « contre »

[ modifier ]

Quels sont les arguments contre le caractère fasciste du RN ?
  • Argument contreLe RN s'est dédiabolisé avec Marine Le Pen
  • Argument contreLa tendance fasciste du RN est en voie de marginalisation
  • Argument contreLe RN n'a pas de milices armées
  • Argument contreLe RN n'a pas pour objectif de façonner un ordre nouveau
  • Argument contreLe RN est un parti intégré dans le jeu électoral
  • Argument contreLe RN se réclame de la démocratie
  • Argument contreLe RN est un parti national-populiste
  • Argument contreLe RN n'utilise pas la terreur ni la violence de rue
  • Argument contreCrier au loup fasciste avec le RN sert les intérêts politiciens de la gauche et de la droite
  • Argument contreLe RN n'est pas raciste
  • Argument contreLe RN pourrait bien être amené à défendre les plus faibles, les "sans-dents", les femmes et les homosexuel(le)s contre une insécurité qui les menace
  • Argument contreLe RN ne propose pas de restreindre la liberté d'expression ni de rogner des libertés publiques
  • Argument contreSelon certains politologues, Marine Le Pen n'est pas d'extrême droite
  • Argument contreC'est le gouvernement Macron qui connaît une dérive autoritaire, le RN serait moins liberticide
  • Argument contreLe RN n'est pas belliciste, contrairement au gouvernement Macron aligné sur les USA et l'OTAN qui vont vers l'affrontement avec la Russie puis la Chine
  • Argument contreLe RIC est dans le progmame du RN - Si le RN est fasciste alors la Suisse l'est aussi.
  • Argument contreLes partis d'extrême-droite ne sont pas tous fascistes

Pour aller plus loinPour aller plus loin

BibliographieBibliographie

  • Sylvain Crépon, Alexandre Dézé, Nonna Mayer, al., Les faux-semblants du Front national : sociologie d'un parti politique, Presses de Sciences Po, 2015.
  • Michel Wieviorka, Le Front national, entre extrémisme, populisme et démocratie, Maison des Sciences de l’Homme, 2013.
  • Jean-Yves Camus, Le Front national. Histoire et analyses, Olivier Laurens, 1997.
  • Charles Rojzman, Véronique Le Goaziou, Comment ne pas devenr un électeur du Front national, Desclée de Brouwer, 1998.
  • Dominique Reynié, Les nouveaux populismes, Pluriel/Fayard, 2013.

SitographieSitographie

VidéographieVidéographie

Débats connexesDébats connexes

[ modifier ]