La lutte contre l'extrême droite est souvent dévoyée et sert alors d'idiote utile à la mondialisation

De Wikidébats, l'encyclopédie des débats et des arguments « pour » et « contre »
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Débat parentCet argument est utilisé dans le débat Éric Zemmour est-il fasciste ?.
Mots-clés : aucun[ modifier ].

RésuméRésumé

[ modifier ]

Les capitalistes mondialistes veulent créer un grand marché européen et ouvrir les frontières de l'UE aux personnes. Comme les patrons français demandaient plus d'immigration à Giscard dans les années 1970, les patrons actuels veulent un monde libéral, avec la libre circulation des capitaux, des marchandises et des personnes. Ils affublent donc du qualificatif de "racistes" et de "réactionnaires" tous ceux qui s'opposent à ce projet capitaliste. Ils utilisent les mouvances d'extrême gauche comme des idiots utiles pour leur agenda. Ce n'est pas un hasard si Soros finance des ONG pro-migrants, si le patronat fait des déclarations contre le RN, si les dirigeants les plus capitalistes et mondialistes luttent contre tout mouvement souverainiste.

CitationsCitations

[ modifier ]

« (...) le FN se tait évidemment sur la responsabilité des grandes entreprises, qui sont allées chercher ces étrangers dans leurs pays d’origines, pas d’analyse de classe, bien sûr, et de ce fait rien sur les processus d’exploitation qui exacerbent les inégalités entre immigrés et nationaux. De son côté, le Parti socialiste, est devenu le bouclier du capitalisme néolibéral. Après avoir enterré le marxisme, la lutte des classes et s’être converti à l’économie de marché,  l’hégémonie à gauche du PS a rendu toute critique de l’immigration comme “d’extrême droite”. S’opposant totalement au FN, l’immigration se voit défendue comme un enrichissement pour le pays, ignorant comme chez l’adversaire les raisons et les responsabilités derrière le fait migratoire. Il n’est plus désormais question que de morale et d’individus. Enfin il ne faut pas oublier que l’immigration de travail a été remplacée par une immigration familiale principale pourvoyeuse d’immigration peu ou pas diplômée. Les nouvelles vagues d’immigration amènent sur le territoire une main d’œuvre  qui est mise en concurrence avec les vagues d’immigration précédentes.

Trouver un nouveau paradigme

Alors que la France oscille entre 8 et 10% de chômage depuis 30 ans le MEDEF continue de plaider en faveur du recrutement des étrangers[13][14][15]. Le réfugié politique est d’ailleurs vu sous l’angle économique[16]. L’embauche de clandestins est encouragé par la Commission européenne, les syndicats et les employeurs via l’Office français de l’immigration et de l’intégration[17]. Elle est très demandée dans le secteur de l’hôtellerie[18]. »

Auteur non renseigné, « Immigration et patronat, une histoire de la politique française », Le Monde moderne, 1/07/2021.

RéférencesRéférences

[ modifier ]

Arguments pourSous-arguments

[ modifier ]

Arguments contreContre-arguments

[ modifier ]

  • Argument contreL'extrême-droite s'est depuis ses origines parée d'un vernis anticapitaliste

Débat parentDébat parent