Dans les démocraties avancées, la violence est contre-productive

De Wikidébats, l'encyclopédie des débats et des arguments « pour » et « contre »
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Argument contreCet argument est un argument « contre » dans le débat La violence est-elle nécessaire aux progrès socio-politiques ?.
Mots-clés : violence politique[ modifier ].

RésuméRésumé

[ modifier ]

Les avancées par la violence concernent des stades politiques très différents de celui auquel les pays démocratiques avancés sont rendus. Actuellement, dans des pays comme la France, l'usage de la violence constitue une simple régression politique et est souvent contre-productive.

CitationsCitations

[ modifier ]

« Ces gens-là, disons-le sans détour, avant d’être des ennemis (illusoires) de l’Etat, sont d’abord des ennemis réels du mouvement social. Ces violences débiles, qu’elles prennent la forme de destructions ou d’attaques contre la police, contribuent à faire oublier l’essentiel de ce qui est dénoncé, à savoir les violences policières systémiques, récurrentes et institutionnalisées. Il suffit d’écouter les grands médias pour se rendre compte que le spectacle de la violence prime encore une fois sur le contenu des revendications. Le premier résultat significatif de ce détournement de l’objectif de la manifestation par la violence est qu’il y avait moins de manifestants à Paris samedi que la semaine dernière. Contrairement à ses protagonistes qui la légitiment, la violence, non seulement n’effraie pas le pouvoir, mais elle contribue à réduire considérablement le nombre de manifestants qui ne se retrouvent pas dans ses méthodes et qui craignent, à juste titre, la répression policière aveugle. Et surtout, elle effraie l’opinion publique qui devient ainsi davantage sensible et réceptive aux discours répressifs du pouvoir. Ce qui est le contraire de l’objectif recherché. »

Auteur non renseigné, « La violence détruit le mouvement social », 7/12/2020.

RéférencesRéférences

[ modifier ]

Arguments pourSous-arguments

[ modifier ]

  • Argument pourL'usage de la violence conduit à radicaliser les gens et profite in fine aux populistes qui agitent la peur du désordre
  • Argument pourLa violence politique crée un climat d'intimidation qui bloque les débats, et radicalise des gens qui n'osent plus s'exprimer
  • Argument pourLes dominants utilisent la violence militante pour légitimer plus de contrôle des populations
  • Argument pourLes sous-fifres (policiers, militants de base, petits commerçants etc.) subissent la violence pendant que les gros se sécurisent de mieux en mieux
  • Argument pourPour le système, la violence militante n'est qu'un épiphénomène qui ne peut pas du tout l'enrayer

Arguments contreContre-arguments

[ modifier ]

  • Argument contreLes droits acquis via ce moyen prouvent le contraire
  • Argument contreDans les "démocraties avancées", la barbarie est du fait du système

Débats parentsDébats parents