Les bolchéviks ont été contraints de réprimer l'opposition paysanne pour sauver la révolution

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Débat parentCet argument est utilisé dans le débat Lénine est-il le précurseur de Staline ?.
Mots-clés : Léninisme, Révolution russe, URSS, Terreur, Bolchévisme, Totalitarisme, Paysannerie, Thèmes à vérifier[ modifier ].

RésuméRésumé [ modifier ]

CitationsCitations [ modifier ]

« Si les horreurs de la guerre civile sont dès lors partagées entre « rouges » et « blancs », la matrice de toutes les terreurs à venir résiderait cependant dans une guerre cachée, une guerre dans la guerre, contre la paysannerie. Afin d’inscrire les victimes de la famine de 1921-1922 au tableau des crimes du communisme, Nicolas Werth tend parfois à la présenter parfois comme le résultat d’un choix d’extermination délibéré de la paysannerie. Les documents sur la répression des villages sont souvent accablants. Mais est-il possible pour autant de dissocier les deux problèmes, celui de la guerre civile et celui de la question agraire ? Pour faire front à l’agression, l’Armée rouge a dû mobiliser en quelques mois quatre millions de combattants qu’il a fallu équiper et nourrir. En deux ans, Pétrograd et Moscou ont perdu plus de la moitié de leur population. L’industrie dévastée ne produisait plus rien. Dans ces conditions, pour nourrir les villes et l’armée, quelle autre solution que les réquisitions ? Sans doute peut-on imaginer d’autres formes, tenir compte, avec le recul du temps, de la logique propre d’une police politique, des dangers d’arbitraire bureaucratique exercé par des tyranneaux improvisés. Mais c’est une discussion concrète, en termes de choix politiques, d’alternatives imaginables devant des épreuves réelles, et non de jugements abstraits. »
Daniel Bensaïd, « Communisme contre stalinisme », Rouge, n°1755, 1997.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Sous-argumentNourrir les villes et l'armée était une question vitale pour les bolcheviks

Sous-argumentLa classe paysanne russe servait d'appui à la contre-révolution

Sous-argumentLa répression des bolchéviks envers les paysans aurait été bien moindre dans d'autres circonstances

Contre-argumentsContre-arguments [ modifier ]

Débat parentDébat parent