Fermeture des frontières et mauvaises conditions d'accueil des migrants

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mots-clés : aucun [ modifier ]

Résumé de l'argumentRésumé [ modifier ]

Aucun résumé n'a été entré pour le moment.

CitationsCitations [ modifier ]

« Les discours xénophobes sur l’immigration continuent de se diffuser dans l’opinion publique, en particulier dans les pays du Nord, et les politiques intérieures se durcissent. Dans l’Union européenne (UE), une bonne dizaine de pays ont appelé les autorités à affaiblir les règles de protection des réfugiés. De nombreux États continuent à bafouer le droit d’asile. Les violences à l’encontre des personnes exilées sont nombreuses : renvois forcés illégaux - qui semblent s’être banalisés, notamment à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, ou à de nouveaux points de tension comme à la frontière entre le Bélarus et la Pologne - torture, violences sexuelles... En Libye, des milliers de personnes ont été victimes de disparition forcée après avoir été débarquées par les garde-côtes libyens, qui bénéficiaient de l’appui de l’UE. Des crimes restés le plus souvent impunis. »

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Sous-argumentDélit de solidarité

Sous-argumentPersécutions institutionnalisées

Sous-argumentAgressions physiques

Sous-argumentL'occident pratique un double-standard selon l'origine des migrants

Contre-argumentsContre-arguments [ modifier ]

ObjectionComparée aux pays du Maghreb ou aux pays du Golfe, la France traite bien les étrangers

ObjectionLes USA ont des lois anti-immigration beaucoup plus dures que la France

ObjectionLa France accorde des aides minimales et tente de loger les migrants

ObjectionLa France laisse manifester les migrants, ce qui ne se voit pas dans beaucoup de pays hors d'Europe

ObjectionLes associations pro-migrants reçoivent des subventions nombreuses et ont accès aux médias en France

Débat parentDébat parent