A chaque fois qu'un régime communiste a mal tourné, les communistes prétendent qu'il a dévié de l'idéal communiste

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

Tous les régimes communistes voire marxistes réels sur la planète sont devenus des régimes répressifs voire sanglants ou génocidaires. Néanmoins les partisans du communisme se voilent la face et expliquent par des circonstances malheureuses ces échecs systématiques et totalitaires. Au lieu de voir qu'il s'agit d'un problème structurel au communisme (et au marxisme), ils proposent des arguties historiques pour dire que c'est la faute à "pas de chance". La systématicité de ces échecs montre au contraire que le ver est dans le fruit de l'idéologie communiste elle-même, produisant les mêmes effets dévastateurs. Dans ce cas, le communisme est une religion, avec ses croyants qui rejettent les preuves contraires à leur foi.

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

La chute des Khmers rouges en 1979 doit aux communistes khmers et vietnamiens soutenus par les pays du COMECON.

Page détaillée
La chute des Khmers rouges en 1979 est due aux communistes khmers et vietnamiens soutenus par les pays du COMECON.
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Que le régime Khmer rouge ait été abattu par des communistes, n'empêche qu'il était un rejeton du marxisme
[ modifier ]
Le régime de Pol Pot est tombé en janvier 1979 à la suite d'une intervention viet-namienne donc communiste censée soutenir d'autres communistes cambodgiens et mettre fin en plus du régime sanguianiare aux agressions régulières contre des villages frontaliers du Viet-nam par les khmers rouges ultranationalistes. Exception faite de la Roumanie de Ceausescu les autres pays socialistes formant le COMECON (URSS, Pologne, Hongrie Tchécoslovaquie, Bulgarie, Mongolie, Cuba ) et d'autres encore qui ne l'étaient pas reconnurent et aidèrent à sa reconstruction le nouveau pays socialiste. L'ONU formée de tous les pays capitalistes, la Chine, la Yougoslavie et la Corée du Nord maintint pendant des années le principe de l'intangibilité du gouvernement Pol Pot seul représentant du peuple cambodgien et aida la guerilla des Khmers rouges à tenter de reconquérir le pouvoir.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]