Si vous voulez que ce projet continue à vivre et à se développer, soutenez-nous !

Les réseaux sociaux pratiquent une censure complaisante envers l'extrême-droite

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet argument est orphelin. Il n'a aucun argument ou débat parent.
Ne voyez-vous pas d'argument auquel il pourrait être un sous-argument ou une objection ?

Résumé de l'argumentRésumé de l'argument [ modifier ]

Aucun résumé n'a été entré pour le moment.

CitationsCitations [ modifier ]

« [Facebook] prend parti contre ceux qui luttent contre les diffuseurs de fake news, de haine, d’appels à la violence. Car à ce jour, aucune page d’extrême droite n’est touchée.

Facebook, depuis des années, se fait pointer, pour laisser les diffuseurs de rumeurs, de fausses nouvelles, d’agresseurs publier à peu près ce qu’ils veulent. Et la réponse est TOUJOURS la même: facebook fait « ce qu’il peut » et « y travaille ». Sauf qu’avec cette affaire Facebook montre qu’il a possibilité d’action concertée et efficace contre ces pages! Le paradoxal, c’est que Facebook en attaquant un « groupe » de pages d’opinions politiques montre qu’il peut le faire pour n’importe lequel et qu’il épargne bien complaisamment les menteurs, les manipulateurs et ceux qui appellent au racisme, à l’antisémitisme, à la violence, au meurtre et parfois même à la réouverture des camps de concentration… Notre association administre également un groupe privé de « signalement concert », et vous n’imaginez pas combien c’est dur de voir nos signalements retournés par les autorités de facebook comme « ne contrevenant pas à la politique de diffusion de facebook ». Disons le ce genre de publications pullulent sur facebook, et celui-ci ne fait … rien. Sauf que maintenant, nous avons la preuve que facebook peut faire quelque chose. Sauf que les gros diffuseurs de ce genre de publications PAYENT facebook. Ce sont des annonceurs qui rapportent à cette entreprise… Il faut donc être clair, facebook accepte la présence de l’extrême droite sur son réseau, parce que celle-ci l’enrichit.

Nous sommes donc devant une attitude particulièrement odieuse de Facebook qui joue double jeu sur ce sujet. »
Sutter Cane, « Facebook et Twitter aiment bien l’extrême droite qui rapporte », Debunkers de hoax, 31 août 2019.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.

ObjectionsObjections [ modifier ]

Aucune objection n'a été entrée pour le moment.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Aucune référence n'a été entrée pour le moment.