Si vous voulez que ce projet continue à vivre et à se développer, soutenez-nous !

Les migrants vont payer les retraites

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Débat parentCet argument est utilisé dans les débats Faut-il accepter l'immigration en France (et en Europe de l'Ouest) ? et Faut-il accueillir davantage de migrants ?.

Résumé de l'argumentRésumé de l'argument [ modifier ]

Aucun résumé n'a été entré pour le moment.

CitationsCitations [ modifier ]

Aucune citation n'a été entrée pour le moment.

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Sous-argumentLes "baby boomers" vont partir en masse en retraite et il y aura un fort besoin de travailleurs que les pays européens ne pourront pas fournir

Aucun résumé ni citation n'a été entré pour le moment.
SOUS-ARGUMENTS
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS

ObjectionCela fait 20 voire 30 ans que l'on annonce ce besoin de nouveaux travailleurs à grande échelle, en réalité le chômage reste toujours élevé

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionOn a pas besoin de nouveaux travailleurs pour remplacer les retraités, car leurs tâches sont effectuées par des machines et par l'automatisation des postes

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

ObjectionsObjections [ modifier ]

ObjectionsLes migrants ne sont pas réellement employables

« Sur les 1,3 million de demandeurs d’asile enregistrés en Allemagne depuis 2015, seuls 17% déclarent avoir fréquenté un établissement d’enseignement supérieur (donc moins d’un sur cinq), et la majorité, en réalité, n’a pas dépassé le collège. Les médecins, les ingénieurs, sont très minoritaires, moins de 2% du total. Les migrants syriens, souvent plus diplômés, c’est vrai, ne trouvent pas davantage de travail : selon les derniers chiffres des autorités allemandes, 69.300 Syriens occupent un vrai travail en Allemagne (soumis à cotisations),donc un syrien sur 7. 85% d’entre eux, pour vivre, dépendent de l’aide sociale. Et c’est la réalité que découvrent les Allemands : l’intégration est particulièrement difficile pour les réfugiés, en dépit des programmes de formation, des aides mises en place. Seuls 150.000 réfugiés originaires des huit principaux pays producteurs d’asile ont trouvé un emploi stable depuis 2015. »
Géraldine Woessner, « Les migrants en Allemagne se sont-ils mis au boulot aussitôt ? », Europe 1, 18 juin 2018.
SOUS-ARGUMENTS
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS
Aucune objection n'a été entrée pour le moment.

ObjectionsLes migrants vont peser sur les retraites

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionsIl y a déjà des centaines de milliers de jeunes dans les banlieues au chômage, il faut les former et les employer en priorité plutôt que d'ajouter de nouveaux migrants

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Aucune référence n'a été entrée pour le moment.