Les migrants actuels ne sont quasiment que des hommes, , qui ont donc abandonné les femmes

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

Dans les migrations plus anciennes, par exemple celle des Boats peoples dans les années 70, ou celle des réfugiés de guerre, il y avait des familles - hommes, femmes, enfants. Les grandes migrations actuelles vers l'Europe ne sont composées pour 75% que d'hommes. Ils ont donc abandonnés leurs femmes, les laissant dans la misère et la guerre qu'ils fuient, ce qui est injuste. de plus ces hommes montrent parfois des comportements violents aux frontières ou dans leurs centres d'accueil : ils incendient des locaux en Grèce, passent des frontières en force (cas à Melila), importunent les femmes sur place. On ne peut pas considérer ces hommes comme on considérerait de vraies migrations de familles pacifiques.

Citations [ modifier ]

« Selon les chiffres du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), 69 % des migrants ayant traversé la Méditerranée pour venir en Europe en 2015 étaient des hommes. Sur 100 personnes s’engageant dans ce périple, 13 étaient des femmes et 18 étaient des enfants. »
Alexandre Pouchard, « Les migrants, tous des hommes ? », Le Monde, 24/09/2015.
« Royaume-Uni – le ministre de l’Intérieur a dénoncé ce soir le comportement des migrants accueillis dans une caserne transformé en foyer de demandeurs d’asile : une centaine de migrants ont déclenché une émeute, incendié des bâtiments et menacé le personnel.

Le ministre de l’Intérieur a fermement condamné les troubles à la caserne Napier de Folkestone, dans le Kent, qui auraient éclaté après que les migrants ont appris qu’ils ne seraient plus transférés dans des hôtels.

Le comportement des personnes impliquées est “profondément offensant pour les contribuables de ce pays”. C’est une “insulte” de suggérer que le site, qui abritait autrefois des soldats britanniques, n’est “pas assez bon” pour les demandeurs d’asile.

Des dizaines de pompiers sont actuellement sur les lieux car on peut voir d’énormes flammes engloutir au moins un des bâtiments. »

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent