La guerre était au coeur du projet de Lénine

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mots-clés : Léninisme, Révolution russe, URSS, Terreur, Bolchévisme, Totalitarisme, Guerre [ modifier ]

Résumé de l'argumentRésumé [ modifier ]

Aucun résumé n'a été entré pour le moment.

CitationsCitations [ modifier ]

« En 1914-1915, Lénine s’empare de cette conclusion de Marx pour inaugurer un slogan appelé à un grand retentissement : « Transformer la guerre impérialiste en guerre civile. » […] L’irruption de la guerre moderne sur la scène de l’histoire en août 1914 transforme la vision de Lénine et la radicalise : tout conflit politique ou social est désormais assimilé à une guerre qui n’est plus un moment exceptionnel mais un temps ordinaire et permanent. La guerre civile domine la conception léniniste de la politique en général et de la révolution en particulier. Extrapolant les événements en cours, Lénine en vient à considérer que le monde est entré dans « l’époque de la guerre » qui fait de la guerre civile le principal moyen d’action du prolétariat – dans son esprit, le Parti bolchevique – pour s’emparer du pouvoir et façonner une nouvelle société. Dès août-septembre 1916, il écrit : « A la guerre bourgeoise impérialiste, à la guerre du capitalisme hautement développé, ne peut objectivement être opposée, du point de vue du progrès, du point de vue de la classe d’avant-garde, que la guerre contre la bourgeoisie, c’est-à-dire avant tout la guerre civile du prolétariat contre la bourgeoisie pour la conquête du pouvoir, guerre sans laquelle tout progrès sérieux est impossible. » Et il précise que cette « guerre civile pour le socialisme » est « aussi une guerre, par conséquent elle doit aussi ériger inévitablement la violence au lieu et place du droit. […] Le but de la guerre civile est de s’emparer des banques, des fabriques, des usines, etc., d’anéantir toute possibilité de résistance de la bourgeoisie, d’exterminer ses troupes ». Sans la moindre hésitation, il l’évoquera en octobre 1917 : « Cette guerre pourra être violente, sanguinaire, elle pourra coûter la vie de dizaines de milliers de propriétaires fonciers, de capitalistes et d’officiers qui épousent leur cause. Le prolétariat ne reculera devant aucun sacrifice pour sauver la révolution » »
Stéphane Courtois, « Guerre et totalitarisme », Communisme et totalitarisme, Perrin, Paris, 2009.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Aucune référence n'a été entrée pour le moment.

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Sous-argumentLa guerre civile est au coeur du projet communiste

Sous-argumentLénine assimilait la politique à la guerre

Sous-argumentLénine a cherché à créer les conditions de la guerre civile

Sous-argumentLénine a cherché à étendre la guerre civile au monde entier

Sous-argumentLénine considérait la guerre civile comme une guerre sans limite

Contre-argumentsContre-arguments [ modifier ]

Aucun contre-argument n'a été entré pour le moment.

Débat parentDébat parent