L'instauration d'un revenu de base risque de dégrader les conditions de travail

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Débat parentCet argument est utilisé dans le débat Faut-il instaurer un revenu de base ?.
Mots-clés : Revenu de base, Conditions de travail[ modifier ].

RésuméRésumé [ modifier ]

Un revenu de base d'un montant élevé semblant irréaliste, le revenu de base risque d'être, pour la majorité des personnes, un revenu minimum devant être couplé à un ou plusieurs emplois complémentaires. Puisque la plupart des personnes auront besoin de ces emplois d'appoint, il est probable que le nombre de « petits boulots » précaires et mal rémunérés augmente considérablement, avec un danger : la dégradation du marché du travail et la généralisation de la précarité.

CitationsCitations [ modifier ]

« [U]n montant versé sans condition à toute personne ne peut être que médiocre et ne peut assurer l’indépendance économique des bénéficiaires. Ceux-ci seraient obligés d’accepter du travail à n’importe quel prix pour arrondir leur allocation. Il en résulterait une dégradation du marché du travail et la prolifération de « boulots » mal payés. Le revenu inconditionnel contribue ainsi à institutionnaliser, selon les termes de Robert Castel, le « précariat ». »
Mateo Alaluf, « L'allocation universelle contre la protection sociale », 14 juin 2013.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Contre-argumentsContre-arguments [ modifier ]

Contre-argumentLa négociation de meilleures conditions de travail

Débat parentDébat parent