L'immigration est contraire aux intérêts des travailleurs français et des immigrés eux-mêmes

De Wikidébats, l'encyclopédie des débats et des arguments « pour » et « contre »
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Argument contreCet argument est un argument « contre » dans le débat Etre de gauche, est-ce nécessairement être favorable à l'immigration de masse ?.
Mots-clés : aucun[ modifier ].

RésuméRésumé

[ modifier ]

CitationsCitations

[ modifier ]

« Quant aux patrons et au gouvernement français, ils recourent à l’immigration massive, comme on pratiquait autrefois la traite des Noirs, pour se procurer une main-d’œuvre d’esclaves modernes, surexploitée et sous-payée. Cette main d’œuvre leur permet de réaliser des profits plus gros et d’exercer une pression plus forte sur les salaires, les conditions de travail et de vie, les droits de l’ensemble des travailleurs de France, immigrés ou non.

Cette politique est contraire tant aux intérêts des travailleurs immigrés et de la plupart de leurs nations d’origine qu’aux intérêts des travailleurs français et de la France. Dans la crise actuelle, elle constitue pour les patrons et le gouvernement un moyen d’aggraver le chômage, les bas salaires, les mauvaises conditions de travail, la répression contre tous les travailleurs, aussi bien immigrés que français.

C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. À cet égard MM. Giscard d’Estaing et Stoléru font le contraire de ce qu’ils disent : ils contribuent à l’entrée clandestine organisée de travailleurs dépourvus de droits et soumis à une exploitation honteuse et inhumaine. »

RéférencesRéférences

[ modifier ]

Arguments pourSous-arguments

[ modifier ]

Arguments contreContre-arguments

[ modifier ]

Débats parentsDébats parents