Dans les années 1970, il y avait des agressions anti-arabes

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet argument est orphelin. Il n'a aucun argument ou débat parent.
Ne voyez-vous pas d'argument auquel il pourrait être un sous-argument ou une objection ?
Mots-clés : Violence, Violences, Violences sexistes, insécurité, sentiment d'insécurité, agressions, quartiers populaires, banlieues, crimes, guerre civile, médias, Thèmes à vérifier[ modifier ].

RésuméRésumé [ modifier ]

CitationsCitations [ modifier ]

« Les ratonnades de 1973 sont une vague de violences racistes envers les Algériens perpétrées en France, principalement à Grasse et Marseille, pendant l'été et l'automne 1973. Selon l'ambassade d'Algérie en France, ces violences ont fait 50 morts algériens et 300 blessés1. Les organisations de travailleurs nord-africains font quant à elles état d'une douzaine de morts en sus des quatre victimes de l'attentat du 14 décembre contre le consulat d'Algérie à Marseille2. La sociologue Rachida Brahim a décompté 16 assassinats de Nord-africains en 1973 dans la cité phocéenne mais la plupart des assassins n'ont pas été identifiés3. »
Auteur non renseigné, « Agressions racistes de 1973 en France », Wikipédia.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Contre-argumentsContre-arguments [ modifier ]