Les femmes souffrent encore de sous représentation dans l'ensemble du monde audiovisuel/médias :

De Wikidébats, l'encyclopédie des débats et des arguments « pour » et « contre »
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Débat parentCet argument est utilisé dans le débat Le féminisme est-il encore vraiment nécessaire ?.
Mots-clés : Féminisme[ modifier ].

RésuméRésumé

[ modifier ]

CitationsCitations

[ modifier ]

« Une infériorité globale du nombre de femmes: la part des femmes à la télévision est toujours loin de la parité, avec 58 % d’hommes et 42 % de femmes.

Des femmes moins présentes aux heures de forte audience : les heures de forte audience sont sujettes à de fortes inégalités. La proportion de femmes est de 39 % entre 18h et 20h, elle n’est plus que de 29 % entre 21h et 23h. Des différences en nombre suivant les métiers et les fonctions : le taux global de présentatrices et/ou animatrices à la télévision est le taux global le plus élevé : 47 %. Le pourcentage de journalistes et/ou chroniqueuses à la télévision est de 38 %. Le pourcentage de femmes parmi les invité.es politiques à la télévision est de 27 %. L’absence de femmes sur certains plateaux : 83 % des expert.es sollicité.es sont des hommes ; ils représentent 70 % des sources d’information et 70 % des porte-paroles. Un temps de parole des femmes encore largement inégal : alors que les femmes représentent 42 % des personnes à la télévision, leur taux de parole est de 32,7 %. Une image en décalage avec la réalité : les femmes doivent, avant tout, être agréables à regarder. Elles sont davantage caractérisées par leur apparence physique, leur âge et leur situation familiale que les hommes.

Une absence de diversité : les femmes perçues comme non blanches sont très minoritaires et les femmes en situation de handicap sont absentes. »

Auteur non renseigné, Rapport annuel sur l'état du sexisme en France, 2019.

RéférencesRéférences

[ modifier ]

Arguments pourSous-arguments

[ modifier ]

Arguments contreContre-arguments

[ modifier ]

Débat parentDébat parent