Le revenu de base apporte plus de justice sociale

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[ renommer ][ Modifier les bandeaux d'avertissement de l'argument ]
Mots-clés : Revenu de base, Inégalités [ modifier ]

Résumé de l'argumentRésumé de l'argument [ modifier ]

Aucun résumé n'a été entré pour le moment.

CitationsCitations [ modifier ]

Aucune citation n'a été entrée pour le moment.

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Sous-argumentUne réduction des inégalités

En offrant à chacun un revenu identique dès la naissance, le revenu de base assure un capital économique de base identique à tous les citoyens. Il favorise par là l'égalité des chances. De plus, si le revenu de base est principalement financé par l'impôt direct, il sera surtout financé par les contribuables les plus aisés. Cela aura aussi pour conséquence de réduire les inégalités de revenu.
« Le revenu inconditionnel, de par sa nature, est indépendant de toutes conditions de ressources. En cela, il établit une égalité entre tous et diminue la distance sociale entre les citoyens. Il apporte ainsi à chacun le témoignage concret de son appartenance à la communauté ; l’égalité parfaite entre le droit des femmes et celui des hommes devient réalité. »
Mouvement français pour un revenu de base, « Quelles sont les critiques ? ».
Voir plus...
« L'instauration d'un revenu inconditionnel permettrait également de réduire les inégalités. D'un point de vue purement mathématique d'abord. Financé principalement par les contribuables les plus aisés, et profitant d'abord aux citoyens les plus pauvres [...] un revenu inconditionnel entraînerait mathématiquement une réduction des écarts de revenus. Ce faisant, il permettrait également de favoriser l'égalité d'accès à l'éducation, à la culture, et aux loisirs en général. Versé dès la naissance, il permettrait en outre de favoriser l'égalité des chances en réduisant les inégalités de départ. »
Baptiste Mylondo, Utopia, 2010.
SOUS-ARGUMENTS [ modifier ]
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS [ modifier ]

ObjectionPersistance des inégalités de capital économique

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionPersistance des inégalités de capital culturel

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionC'est la redistribution des richesses qu'il faut modifier

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionAccentuation des inégalités entre pays riches et pays pauvres

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionAccentuation des inégalités entre travailleurs et chômeurs

« La logique d’une allocation universelle financée par l’impôt conduirait à juxtaposer un dispositif public fiscalisé (l’allocation universelle) à des régimes professionnels préfinancés par ceux qui ont la possibilité d’épargner. Cette situation conduit à l’instauration d’une allocation universelle pour tous coexistant avec des fonds de pension et des assurances privées pour ceux qui en ont les moyens. La protection sociale consisterait ainsi à terme dans l’assistance de l’État aux pauvres par une allocation universelle, et un système d’assurances privées basé sur l’accumulation financière pour les plus aisés. On renouerait de cette manière avec la logique libérale basée sur le droit de tirer de son travail une propriété privée, et le droit à un minimum de revenu assuré par l’État. Ce système permet de distinguer ceux qui ont pu se constituer un patrimoine par leur travail de ceux qui, dans la mesure où ils n’y sont pas parvenus, se trouvent acculés à la pauvreté. Le caractère universel du revenu permet de masquer cette stigmatisation. »
Voir plus...
Voir les citations restantes dans la page détaillée de l'argument.

ObjectionSeul un financement par l'impôt direct réduit les inégalités

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionsObjections [ modifier ]

ObjectionsInjustice d'un revenu de base identique pour riches et pauvres

Il est injuste qu'un revenu de base soit distribué de façon égale aux personnes riches et aux personnes pauvres. Ces dernières en ont beaucoup plus besoin.
« Prendre aux pauvres pour redistribuer à tous – y compris aux riches –, de façon égalitaire, ce n’est pas vraiment ce que l’on peut qualifier de politique socialement progressiste. C’est de l’anti Robin des bois, si l’on ose dire. »
SOUS-ARGUMENTS [ modifier ]
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS [ modifier ]

ObjectionLe retour à une logique d'assistanat

« Opérer une distinction entre les riches et les pauvres nous ramène à une logique d’assistanat, avec tous les inconvénients inhérents à un tel système : ressources à justifier, contrôles à exercer, opacité, surenchères, lourdeur bureaucratique. En outre, et surtout, c’est rompre avec le postulat de l’égale appartenance de chacun à la communauté du seul fait de son existence. Pour autant, le revenu net distribué après impôt n’est pas le même pour tous puisqu’il s’ajoute aux revenus imposables. Dès lors, la partie reprise par l’impôt progressif vous pénalisera d’autant plus que votre revenu est plus élevé. »
Mouvement français pour un revenu de base, « Quelles sont les critiques ? ».
Voir plus...
Voir les citations restantes dans la page détaillée de l'argument.

ObjectionsInjustice d'un revenu de base qui ne tient pas compte du travail fourni

Donner un revenu de base indépendamment du travail fourni est injuste.
« Le revenu universel ne tient pas compte de la variabilité des ressources obtenues par les individus, il est accordé de manière continue quelles que soient les circonstances. Imaginons le cas de deux individus qui obtiennent exactement le même revenu cumulé au cours de leur vie, mais où l’un d’entre eux connaît des périodes de revenu nul et obtient ainsi une allocation aux dépens de celui qui a des revenus stables. Où est la justice dans ce système ? »
Pascal Salin, « Le revenu universel est le contraire « d’une proposition libérale » », Le Monde, 2017/01/31.
SOUS-ARGUMENTS [ modifier ]
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS [ modifier ]
Aucune objection n'a été entrée pour le moment.

ObjectionsDes modèles de financement éthiquement douteux

Tous les modèles de financement proposés posent de sérieux problèmes éthiques, comme la baisse de l'impôt sur les sociétés, la suppression du système des retraites ou l'augmentation de la CSG. Ces modèles ne vont pas du tout dans le sens de la justice sociale, comme de nombreux partisans du revenu de base le défendent.
SOUS-ARGUMENTS [ modifier ]
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS [ modifier ]
Aucune objection n'a été entrée pour le moment.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Aucune référence n'a été entrée pour le moment.

Débat parentDébat parent