Le communisme est fondé sur un ensemble de théories fausses ou biaisées

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments [ modifier ]

Les théories communistes sont antiscientifiques

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Le communisme est une foi religieuse sécularisée

Page détaillée
Le communisme est une foi religieuse sécularisée
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
Comme dans la Bible où il est dit qu'à la fin des temps, le lion et l'agneau se retrouveront en paix, le communisme dresse une image idyllique d'un temps à venir jamais réalisé sur terre. Il a ses dogmes, ses fidèles, ses clercs, sa casuistique. Le communisme naît lorsque les religions déclinent et il tend à reprendre leurs structures internes, avec un habillage non religieux qui ne trompe guère. Ses croyants refusent d'ailleurs les preuves qui vont contre leur idéologie comme des fanatiques religieux, et excommunient les hérétiques, mettent en place une inquisition et ainsi de suite.
« Les grandes mythologies élaborées en Occident depuis l'aube du XIXe siècle ne sont pas simplement des efforts pour combler le vide laissé par la décomposition de la théologie et du dogme chrétien. Elles sont elles-mêmes une sorte de théologie de substitution. Ce sont des systèmes de croyances (...) qui par leur structure, leurs aspirations et ce qu'elles attendent des croyants sont profondément religieux (...). Comme une bonne partie de l'art, de la musique et de la littérature romantiques, le marxisme traduit la doctrine théologique de la chute de l'homme, du péché originel et de l'ultime rédemption en termes économiques et sociaux. Marx lui-même suggère l'identification de son rôle à celui de Prométhée. »
George Steiner, Nostalgie de l'absolu, p.11-14, 10/18, 2003.

Le marxisme s'est trompé dans ses prévisions sur l'Histoire

Page détaillée
Le marxisme s'est trompé dans ses prévisions sur l'Histoire
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
Karl Marx s'est trompé sur un point essentiel : la révolution socialiste ne s'est pas imposée au XXème siècle dans les pays industrialisés développés, par ailleurs états de droit, mais presque toujours (Allemagne de l'Est et Tchécoslovaquie firent exception) dans les pays agricoles en voie de développement où l'analphabétisme, à tradition démocratique inexistante.

Le communisme s'appuie sur le matérialisme qui est faux et ignore une partie des aspirations fondamentales de l'être humain

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références [ modifier ]

  • Karl Popper, La quête inachevée (Autobiographie intellectuelle), Pocket, 1989.  
  • Arthur Koestler, Oeuvres autobiographiques, Robert Laffont, 1994.  
  • Edgar Morin, Pour entrer dans le XXIe siècle, Le Seuil, 2004.  
  • Jean Birnbaum, Un silence religieux : la gauche face au djihadisme, Le Seuil, 2017.  

    [ ± Ajouter ou retirer une référence ]

    Débat parent