L'immigration véhicule assez souvent des valeurs et modes de vie rétrogrades voire obscurantistes (homophobie, sexisme etc.)

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mots-clés : Migrants, Frontières, Accueil, Immigration, Thèmes à vérifier [ modifier ]

Résumé de l'argumentRésumé [ modifier ]

Beaucoup de migrants viennent de sociétés patriarcales où règnent des valeurs religieuses traditionnelles. Ils ne comprennent pas toujours les libertés et les moeurs du monde occidental. Cette incompréhension donne parfois lieu à des violences : agressions d'homosexuels, agressions antisémites, apologie de Daesh ou d'Alqaïda, refus des caricatures anti-religieuses etc. On assiste in fine, avec l'installation de masse d'immigrés en Europe, à la création de véritables poches de résistance aux valeurs progressistes. Ainsi plusieurs sondages montrent que la majorité (et non une minorité comme on dit souvent) de jeunes musulmas "prèfèrent la Charia aux lois de la République". Où ce séparatisme de pans entiers de la population mène-t-il l'Europe et la France ?

CitationsCitations [ modifier ]

Aucune citation n'a été entrée pour le moment.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Aucune référence n'a été entrée pour le moment.

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Sous-argumentHomophobie et agressions anti-gays dues à l'immigration

Sous-argumentSexisme et dans certains cas viols ou agressions sexuelles imputées à l'immigration

Sous-argument"Nouvel antisémitisme" qui prospère sur le terreau de l'immigration

Sous-argumentIntolérance religieuse et refus de "l'esprit Charlie" chez certains immigrés ou leurs descendants

Contre-argumentsContre-arguments [ modifier ]

ObjectionL'occident n'a aucune leçon à donner en matière d'obscurantisme, de sexisme et d'homophobie

ObjectionBeaucoup de soi-disant défenseurs de l'égalité des genres s'en désintéressent dès que les migrants n'entrent plus dans l'équation

ObjectionIl y a aussi des LGBT qui fuient les persécutions parmi les migrants

Débats parentsDébats parents