Dans la guerre soviéto-finlandaise, l'Armée rouge expropriait les propriétaires terriens et introduisait le contrôle ouvrier

De Wikidébats, l'encyclopédie des débats et des arguments « pour » et « contre »
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mots-clés : URSS, Impérialisme, Finlande, Guerre d'Hiver, Invasion, Armée rouge, Expropriation, Propriétaires terriens, Contrôle ouvrier[ modifier ].

RésuméRésumé

[ modifier ]

CitationsCitations

[ modifier ]

« L’Armée rouge, en Finlande, exproprie les propriétaires terriens et introduit le contrôle ouvrier, préparant ainsi l’expropriation des capitalistes. Demain, les staliniens étrangleront les ouvriers finlandais. Mais, aujourd’hui, ils donnent, ils sont contraints de donner une formidable impulsion à la lutte de classe sous sa forme la plus aiguë. […] La guerre soviéto-finlandaise commence déjà, visiblement, à se prolonger par une guerre civile, où l’Armée rouge – pour l’instant – est dans le même camp que les petits paysans et les ouvriers, tandis que l’armée finlandaise bénéficie du soutien des classes possédantes, de la bureaucratie ouvrière conservatrice et des impérialistes anglo-saxons. Les espoirs qu’éveille l’Armée rouge chez les masses pauvres finlandaises ne seront, en l’absence de révolution internationale, qu’une illusion ; la collaboration de l’Armée rouge avec les masses exploitées sera temporaire ; le Kremlin peut très vite se retourner contre les ouvriers et les paysans finlandais. Nous savons tout cela d’avance et nous le disons ouvertement, en guise d’avertissement. Mais, pourtant, dans cette guerre civile "concrète" qui se déroule en Finlande, quelle place "concrète" doivent prendre les partisans de la Quatrième Internationale ? Si, en Espagne, ils se sont battus dans le camp républicain, alors que les staliniens étouffaient la révolution socialiste, à plus forte raison doivent-ils en Finlande se trouver dans le camp où les staliniens sont forcés de soutenir l’expropriation des capitalistes. »

Léon Trotski, « L'opposition petite-bourgeoise dans le Socialist Workers Party », Défense du marxisme, 15 décembre 1939.

« Nos novateurs cachent sous de grands mots les failles de leur position. Ils qualifient "d’impérialiste" la politique de l’U.R.S.S. en Finlande. Quel enrichissement pour la science ! À dater de ce jour, l’impérialisme sera à la fois la politique extérieure du capital financier et une politique d’expropriation du capital financier. Voilà qui doit singulièrement éclairer la conscience de classe des travailleurs. »

Léon Trotski, « L'opposition petite-bourgeoise dans le Socialist Workers Party », Défense du marxisme, 15 décembre 1939.

RéférencesRéférences

[ modifier ]

Arguments pourJustifications

[ modifier ]

Arguments contreObjections

[ modifier ]