Si vous voulez que ce projet continue à vivre et à se développer, soutenez-nous !

C'est oublier les dictatures sanguinaires de Franco, du Chah, de Suharto, de Pinochet, de Videla

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Résumé de l'argumentRésumé de l'argument [ modifier ]

Aucun résumé n'a été entré pour le moment.

CitationsCitations [ modifier ]

Aucune citation n'a été entrée pour le moment.

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.

ObjectionsObjections [ modifier ]

ObjectionsLes dictatures d'extrême droite, à part le nazisme, n'ont pas créé de système concentrationnaire

Aucun résumé ni citation n'a été entré pour le moment.
SOUS-ARGUMENTS
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS

ObjectionLes camps de concentration ont été créés par les Anglais à la fin du XIX ème siècle lors de la guerre des Boers

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionLe franquisme au moins a ouvert des camps de concentration

« Immédiatement après la fin de la guerre (civile), le nombre de prisonniers était tel que les prisons étaient surpeuplées, ce qui obligea à ouvrir des camps de concentration. Nous avons des documents sur 72 d'entre eux à travers toute l'Espagne. Si la population carcérale oscillait entre 8.000 et 12.000 prisonniers avant la guerre, ce chiffre monta en flèche en 1939 (...) Des milliers d'entre eux furent condamnés aux travaux forcés au service d'entreprises privées. En 1970, quelques unes de ces entreprises espagnoles se servaient encore de prisonniers politiques obligés d'y travailler pour obtenir une remise de peine. »
Carmen Morente Munoz, Fernando Vera Jimenez, « Plus de 150.000 Espagnols ont été assassinés par la dictature franquiste », Petite Contribution au livre Noir de l'anticommunisme et de la contre-révolution, p.117-118, Données sur la répression, Comité Internationaliste pour la Solidarité de Classe, Liéven, Décembre 2007.
Voir plus...
« Ces travailleurs forcés recevaient un salaire qui, selon les recherche menées à bien par le professeur Francisco Moreno Gomez, pouvait atteindre 13 pesetas, dont seulement 50 centimes allaient au prisonnier lui-même : 3 étaient destinés à sa famille, 1?40 était retenue (en théorie pour son alimentation) et les 9, 10 restantes finissaient au Ministère des Finances. Cete dernière somme, selon les recherche du professeur Antonio Miguel Bernal, était déposée par la Fondation Pour la Réduction des Peines sur un compte à la Banque d'Espagne, au nom du sous-secrétaire d'état de la présidence du gouvernement d'alors, Luis Carrero Blanco. »
Carmen Morente Munoz, Fernando Vera Jimenez, « Plus de 150.000 Espagnols ont été assassinés par la dictature franquiste », Petite Contribution au lLivre Noir de l'anticommunisme et de la contre-révolution, p.118-119, Données sur la répression, Comité Internationaliste pour la Solidarité de Classe, Liéven, Décembre 2007.

ObjectionsLes horreurs des dictatures d'extrême droite, à part celles de nazisme, n'ont pas fait autant de victimes que le communisme

Aucun résumé ni citation n'a été entré pour le moment.
SOUS-ARGUMENTS
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS

ObjectionEn proportion aux taux de populations elles en ont fait autant ou plus

« Peu d'Espagnols échappèrent à la tempête répressive par laquelle le fascisme espagnol a tenté de s'établir sur des bases durables. Pour mener à bien une quantification on peut tenir compte des catégories suivantes : Les exilés (...) Les épurés(...) Les prisonniers (...) Les morts. (...) En résumé : 500. 000 exilés, plus de 200. 000 prisonniers (dont des milliers soumis aux travaux forcés), plus de 150. 000 tués et quelque 200. 000 victimes d'épuration : tel est le bilan des premières années de la répression fasciste en Espagne, qui bien qu'elle s'atténua dans les années qui suivirent, n' a jamais cessé, comme le prouve la fusillade de cinq opposants le 27 septembre 1975, moins de deux mois avant la mort du dictateur. »
Carmen Morente Munoz, Fernando Vera Jimenez, « Plus de 150.000 Espagnols ont été assassinés par la dictature franquiste », Petite contribution au livre noir de l'anticommunisme et de la contre-révolution, p.116-120, Données sur la répression, Comité internationaliste pour la Solidarité de Classe, Lievin, Décembre 2007.
Voir plus...
« De plus nous rencontrons une grande variété de morts violentes, qui vont des exécutions formelles après procès, aux exécutions extra-judiciaires, aux assassinats dans les camps de concentration, dans les prisons, les postes de gardes et les commissariats, les morts dans les affrontements entre les groupes de guerilleros et la Guardia Civil, et beaucoup d'autres opportunément maquillés en "crises cardiaques" ou "hémoragies internes" »
Carmen Morente Munoz, Fernando Vera Jimenez, « Plus de 150.000 Espagnols ont été assassinés par la dictature franquiste », Petite contribution au livre noir de l'anticommunisme et de la contre-révolution, p.119, Données sur la répression, Comité internationaliste pour la Solidarité de Classe, Liéven, Décembre 2007.
Sous-débat
Le débat continue. Consultez la page détaillée
En proportion aux taux de populations elles en ont fait autant ou plus
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Sous-argument Il faut compter au moins 800.000 morts en Indonésie
Aucune objection n'a été entrée.
de l'argument pour aller plus loin.

ObjectionsLes crimes des dictatures d'extrême droite ne dédouanent pas le communisme de ses propres crimes

Aucun résumé ni citation n'a été entré pour le moment.
SOUS-ARGUMENTS
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS

ObjectionEncore faut-il les introduire dans la comparaison avec le communisme et ne pas la limiter au nazisme

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionsLes dictatures d'extrême droite ne prétendaient pas faire le bonheur de l'humanité, contrairement au communisme

Aucun résumé ni citation n'a été entré pour le moment.
SOUS-ARGUMENTS
Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.
OBJECTIONS

ObjectionLe nazisme ne cachait pas son désir de faire le malheur de dizaines de millions de personnes

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionSelon l'expression du ministre Claude Cheysson formulée en 1983 le général Pinochet fut une malédiction pour le peuple chilien

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Aucune référence n'a été entrée pour le moment.

Débat parentDébat parent