Peut-être même un peu moins : 640 à 643 mille

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

D'après une autre source d'archives soviétiques communiquée par Nicolas Werth en 1993. Ainsi, le 14 février 1954 le procureur de l’URSS, le ministre de la justice et le ministre de l’intérieur envoyèrent une note à N. Khrouchtchev : entre le 1er janvier 1921 et le 1er février 1954, 3.777. 380 condamnations pour « activités contre-révolutionnaires » (et non 4 millions 60 mille) « par les collèges spéciaux et les troikas de l’OGPU et du NKVD ; le collège militaire de la Cour suprême et les tribunaux militaires.» dont 642.980 condamnations à mort et "peut-être un demi-million" en 1937-1938. La tranche chronologique1921-1954 est un peu plus étendue que la précédente (1921-1953) Nicolas Werth « Goulag, les vrais chiffres », L’Histoire N° 169, septembre 1993, p. 50

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]