Zemmour a été condamné deux fois pour des discours incitant à la haine ou au racisme

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mots-clés : Éric Zemmour, Fascisme, Nazisme, Pseudo fascisme, Amalgames, Accusation de racisme, Racisme, Médias, Elections, Extrême droite, Nationalisme, Incitation à la haine, Justice [ modifier ]

Résumé de l'argumentRésumé [ modifier ]

Aucun résumé n'a été entré pour le moment.

CitationsCitations [ modifier ]

« Ce mercredi 1er juillet à 13h30 à Paris, Eric Zemmour aura à répondre devant le tribunal des propos qu’il a tenus le 28 septembre dernier lors de la « Convention de la droite ». En effet, à l’occasion de ce rassemblement essentiellement dédié à la promotion de Marion Maréchal Le Pen, Eric Zemmour, dans un discours complaisamment diffusé en direct par LCI, a tenu des propos d’une folle virulence à l’égard des « musulmans » et des « Africains ». A la stigmatisation publique envers ces groupes, Eric Zemmour a ajouté des quasi appels à ce que les jeunes « Français » usent de la violence envers les groupes susmentionnés. SOS Racisme avait à l’époque immédiatement saisi le parquet qui a décidé de poursuivre Eric Zemmour pour injure publique raciale ainsi que pour provocation à la haine raciale et religieuse. »
« C’était ce 30 septembre sur CNews. Eric Zemmour, dans une scène hallucinante initialement dédiée aux mineurs isolés, déclare notamment que “les jeunes issus de l’immigration (…) sont tous des voleurs, ils sont tous des assassins, ils sont tous des violeurs.”

SOS Racisme a immédiatement saisi le CSA afin que soient prises des sanctions à la hauteur de la gravité des propos tenus. L’association a également demandé au CSA que, au-delà du cas de Zemmour, soit étudiée avec sérieux la responsabilité de CNews, une chaîne qui, pour des raisons mercantiles et potentiellement idéologiques, a choisi de mettre à disposition d’un ultra raciste un espace quasi quotidien de déversement de haine.

Par ailleurs, SOS Racisme a confié à Maître Patrick Klugman le soin de déposer plainte dès ce jeudi contre Eric Zemmour.

Pour rappel, Eric Zemmour a été condamné pour incitation à la haine raciale et injure publique à caractère racial vendredi dernier, dans une procédure où nous étions partie civile, suite aux propos d’une particulière virulence raciste qu’il avait prononcés lors de la « Convention de la droite », évènement de promotion de Marion Maréchal Le Pen. Dominique SOPO, président de SOS Racisme déclare : « Lors du procès qui s’était tenu au mois de juillet, j’avais qualifié Eric Zemmour de « Dieudonné des chaînes d’info ». Ce sinistre individu montre que ce qualificatif lui est parfaitement adapté car nous entrons dans une même logique de la haine croissante et de propos tenus de façon de plus en plus obsessionnelle. » »
SOS Racisme, « Eric Zemmour et l’obsession raciste : nouvelle plainte de SOS Racisme », SOS Racisme, 1 octobre 2020.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Sous-argumentZemmour a lui-même un profil qu'il cherche à renvoyer

Contre-argumentsContre-arguments [ modifier ]

ObjectionL'extrême-droite n'a pas le monopole du racisme

ObjectionZemmour a été poursuvi en vertu de lois controversées (y compris à gauche) qui instaurent un délit d'opinion

ObjectionDepuis 2010, Éric Zemmour a été jugé 16 fois et condamné 2 fois

ObjectionPour les mêmes mots, Zemmour n'aurait pas été condamné aux USA, au Royaume-Uni ou en Italie

Débat parentDébat parent