Staline frappe politiquement Lénine par l'interception de son courrier

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« (...) il recommande de le "démettre de ses fonctions" au XIIè Congrès d'avril 1923, auquel il pressent qu'il ne sera pas en état de participer - il va plonger les jours suivants dans un silence dramatiquement définitif, alors même qu'il a engagé la lutte décisive contre Staline. Lequel a engagé en retour une bataille de la plus cynique inhumanité contre Lénine, qu'il prive systématiquement d'informations en circonvenant ses mèdecins, en terrorisant ses secrétaires, et jusqu'à insulter son épouse Nadejda Kroupskaïa. Ces dernières lettres au Congrès de Lénine, capitales, ne seront, chose inouïe, pas portées à la connaissance des congressistes d'avril 1923, Lénine étant toujours vivant. On n'exagère pas en disant que la première grande victime politique de Staline fut Lénine lui-même durant ses derniers mois de vie. Ce qui donne déjà idée - on aura énormément à y ajouter- de ce dont fait litière la thèse de la filiation politique entre léninisme et stalinisme. »
Lucien Sève, Penser Marx aujourd'hui tome IV, "Le communisme" ?, p.384-385, Chapitre II Communisme et "communisme" dans le court XXè siècle. L'insoutenable filiation de Lénine à Staline, Editions La Dispute, Paris, 2019.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]