Selon la même source les forces antibolcheviques tuèrent dix fois plus de juillet à décembre 1919

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Mon propos n'est bien entendu pas d'intervenir pas ici, sans compétence, dans les controverses de spécialistes sur les tenants et aboutissants de la guerre civile compliquée d'intervention étrangère (...) Il n'est pas davantage de rechercher quelque arbitraire décompte des violences imputables à l'un ou l'autre camp (...) Je note toutefois que dans sa contribution au Livre noir du communisme qui se veut accablante pour les bolcheviks, Nicolas Werth impute de "10. 000 à 15. 000 exécutions" à la Tcheka lors de la grande terreur de septembre-octobre 1918 (p. 91), et note queques pages plus loin que les seuls pogroms- contre Juifs et communistes ensemble - commis par l'armée de Dénikine et les unités de Petlioura dans le deuxième semestre de 1919 "firent près de cent-cinquante-mille victimes" (p. 95). »
Lucien Sève, Octobre 1917. Une lecture très critique de l'historiographie dominante.Suivi d'un choix de textes de Lénine, p.56, Qui a voulu la guerre civile ? (corpus du texte et note 52), Editions sociales les parallèles, 1917 + cent, Paris, 2017.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]