Le régime des Khmers rouges tourne le dos à l'idéal et à la pratique communistes tels qu'ils s'étaient imposés ailleurs

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

Le 19 avril 1978 un reportage au Cambodge encore gouverné (jusqu'en janvier 1979) par Pol Pot et les Khmers rouges, réalisé par un journaliste yougoslave quelques semaiensplus tôt , Nicolas Victorovic, est diffusé à la télévision francaise. Relevons parmi les réactions de presse à ce film, l'Humanité, organe central du parti Communiste Français, reproduite par Jean Lacouture dans un pamphlet écrit et publié avant la chute des Khmers rouges.

Citations [ modifier ]

« Le Cambodge construit une vie qu'il invente lui-même affirme Pol Pot, premier ministre et président du Parti. De lui vient le seul rire entendu dans le film (...) Au nom de quel monde nouveau voit-on des enfants de 12 ans travailler... sur des tours qu'ils n'atteignent qu'en montant des caisses ? Dans ce paradis dont on ne sait combien de vies il a coûté - les récits des Khmers réfugiés au Viet-nam sont à cet égard angoissants - un seul "groupe culturel" dont les ballets se bornent à reproduire... les gestes du travail et du combat. Accablant ce film ! »
Jean, Lacouture, « (d'après L'Humanité avril 1978) », Survive le peuple cambodgien !, p.87, chapitre VII Un irréfutable regard, Le Seuil, Paris, 1978.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments [ modifier ]

La plupart des réfugiés de ce régime khmer sont allés au Viet-Nam communiste

Page détaillée
La plupart des réfugiés de ce régime khmer sont allés au Viet-Nam communiste
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Le Viet-Nam communiste n'était pas un paradis : des milliers de Boat People l'ont fui
[ modifier ]
« (... ) des milliers de Khmers fuient ce camp de concentration qu'est devenu leur pays. Plus de 100. 000 au Viet-Nam où ils préfèrent se trouver sous la coupe d'ennemis étrangers que de leur propre maîtres (a-t-on d'ailleurs jamais parlé d'un seul réfugié vietnamien au Cambodge ?), plus de 30. 000 en Thailande (...) et un peu moins en France. »
Jean Lacouture, Survive le peuple cambodgien !, p.139, chapitre XII, un génocide plébiscité, Le Seuil, Paris, 1978.

En 1976 peu avant sa mort André Malraux rejeta sans hésitation cette caricature du maoïsme qu'il avait longtemps cotoyé

Page détaillée
En 1976 peu avant sa mort André Malraux rejeta sans hésitation cette caricature du maoïsme qu'il avait longtemps cotoyé
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
« Quelque temps avant sa mort, André Malraux avait demandé à une amie revenant d'Asie de lui décrire le nouveau Cambodge. Après quelques phrases, il l'arrêta : "Bon n'insistez pas : c'est la Chine vue par des cons". »
Jean Lacouture, Survive le peuple cambodgien !, p.85, Chapitre VII un irréfutable regard, Le Seuil, Paris, 1978.

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

A chaque fois qu'un régime communiste a mal tourné, les communistes prétendent qu'il a dévié de l'idéal communiste

Page détaillée
A chaque fois qu'un régime communiste a mal tourné, les communistes prétendent qu'il a dévié de l'idéal communiste
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. La chute des Khmers rouges en 1979 doit aux communistes khmers et vietnamiens soutenus par les pays du COMECON.
[ modifier ]
Tous les régimes communistes voire marxistes réels sur la planète sont devenus des régimes répressifs voire sanglants ou génocidaires. Néanmoins les partisans du communisme se voilent la face et expliquent par des circonstances malheureuses ces échecs systématiques et totalitaires. Au lieu de voir qu'il s'agit d'un problème structurel au communisme (et au marxisme), ils proposent des arguties historiques pour dire que c'est la faute à "pas de chance". La systématicité de ces échecs montre au contraire que le ver est dans le fruit de l'idéologie communiste elle-même, produisant les mêmes effets dévastateurs. Dans ce cas, le communisme est une religion, avec ses croyants qui rejettent les preuves contraires à leur foi.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]