Si vous voulez que ce projet continue à vivre et à se développer, soutenez-nous !

La dédiabolisation n'est qu'une façade

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Résumé de l'argumentRésumé de l'argument [ modifier ]

Aucun résumé n'a été entré pour le moment.

CitationsCitations [ modifier ]

« Elle écrit qu'elle se rend compte très vite, comme elle s'y attendait, que la stratégie de dédiabolisation du FN est une façade. Les réunions internes auxquelles elle assiste sont souvent imprégnées d'islamophobie et de racisme. On s'y complait dans des théories complotistes. Celle du complot islamo-pétrolier remporte visiblement tous les suffrages.

[...]

Ce qui est très désarmant ce sont les paradoxes des militants. Trois membres de la famille de mon secrétaire départemental, qui est d'origine juive, ont ainsi été déportées pendant la deuxième guerre mondiale. Cela ne l'empêche pas d'être très radical, prêt à prendre les armes s'il le faut. L'histoire personnelle des militants ne les fait pas réfléchir. S'ils étaient recadrés quand il y a des dérapages racistes, on pourrait peut-être parler de dédiabolisation. Mais ils ne sont pas repris en main. Bien au contraire. Lors d'une réunion à laquelle j'ai assisté, l'un des cadres était même chargé de rectifier les dérives des membres «FN light»! »
Marie-Estelle Pech, « Une journaliste infiltrée au cœur du Front national », Le Figaro, 22/02/2012.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.

ObjectionsObjections [ modifier ]

Aucune objection n'a été entrée pour le moment.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Aucune référence n'a été entrée pour le moment.

Débat parentDébat parent