Il existe une alliance idéologique de fait entre de nombreux journalistes et la haute finance pour promouvoir les valeurs libérales/libertaires

De Wikidébats, l'encyclopédie des débats et des arguments « pour » et « contre »
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mots-clés : Démocratie[ modifier ].

RésuméRésumé

[ modifier ]

Le monde politique tend à se scinder en deux camps, les progressistes et les populistes, comme l'a suggéré E. Macron. Or dans cette lutte, journalistes et monde de la finance partagent plutôt l'option progressiste, pour la mondialisation, le libre-échange, la circulation des richesses et des travailleurs, plus d'immigration, ainsi que pour l'évolution des moeurs vers le libéralisme. Cette option s'oppose à l'option de nombreux populistes, souvent pour les frontières, le souverainisme, les régulations des marchés, les limitations de l'immigration, voire un retour à des structures plus traditionnelles. Cette opposition s'est cristallisée par une "alliance informelle" notamment lors des élections américaines de 2020 pour faire barrage à Trump.

CitationsCitations

[ modifier ]

« There was a conspiracy unfolding behind the scenes, one that both curtailed the protests and coordinated the resistance from CEOs. Both surprises were the result of an informal alliance between left-wing activists and business titans. The pact was formalized in a terse, little-noticed joint statement of the U.S. Chamber of Commerce and AFL-CIO published on Election Day. Both sides would come to see it as a sort of implicit bargain–inspired by the summer’s massive, sometimes destructive racial-justice protests–in which the forces of labor came together with the forces of capital to keep the peace and oppose Trump’s assault on democracy. »

RéférencesRéférences

[ modifier ]

Arguments pourSous-arguments

[ modifier ]

Arguments contreContre-arguments

[ modifier ]