Si vous voulez que ce projet continue à vivre et à se développer, soutenez-nous !

En juin 1918 Lénine répondait à une violence terroriste

De Wikidébats
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet argument est orphelin. Il n'a aucun argument ou débat parent.
Ne voyez-vous pas d'argument auquel il pourrait être un sous-argument ou une objection ?

Résumé de l'argumentRésumé de l'argument [ modifier ]

Aucun résumé n'a été entré pour le moment.

CitationsCitations [ modifier ]

« ce télégramme du 26 juin 1918 à Zinoviev souvent cité comme accusateur où Lénine proteste énergiquement contre la direction bolchevique de Pétrograd qui a empêché les ouvriers de répondre (qu'on veuille bien noter répondre) par une action terroriste de masse à l'assassinat du dirigeant Volodarski - les terroristes vont nous prendre pour des chiffes molles , écrit-il. Le moment est d'une extrême gravité. Or ce texte, parmi d'autres, montre clairement que la terreur n'est pas pour Lénine une politique justifiée en soi, une furie purificatrice courronnant je ne sais quelle culture de guerre civile , mais la seule riposte efficace des forces populaires à un adversaire qui ne recule devant rien pour tenter d'écraser la révolution. »
Lucien Sève, Octobre 1917. Une lecture très critique de l'historiographie dominante. Suivi d'un choix de textes de Lénine., p.37-38, "La Terreur nous a été imposée", Éditions sociales, Les Parallèles 1917 + 100, Paris, 2017.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-argumentsSous-arguments [ modifier ]

Aucun sous-argument n'a été entré pour le moment.

ObjectionsObjections [ modifier ]

Aucune objection n'a été entrée pour le moment.

Références bibliographiquesRéférences [ modifier ]

Aucune référence n'a été entrée pour le moment.