Dans une société sans misère ni exploitation, les comportements violents ou irrespectueux n'existeront que de façon marginale

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Résumé de l'argumentPrésentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

CitationsCitations [ modifier ]

« Nous ne sommes pas des utopistes et nous ne nions pas du tout que des excès individuels soient possibles et inévitables ; nous ne nions pas davantage qu’il soit nécessaire de réprimer ces excès. Mais [...] nous savons que la cause sociale profonde des excès qui constituent une violation des règles de la vie en société, c’est l’exploitation des masses, vouées au besoin, à la misère. Cette principale cause une fois écartée, les excès commenceront infailliblement à « s’éteindre ». Avec quelle rapidité et quelle gradation, nous l’ignorons ; mais nous savons qu’ils s’éteindront. Et, avec eux, l’État s’éteindra à son tour. »

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-argumentsSous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

ObjectionsObjections [ modifier ]

ObjectionsLes pulsions agressives et destructrices ne viennent pas seulement de la misère ou de l'exploitation

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

ObjectionsLes comportements violents ou irrespectueux ne pourraient être éliminés que dans un monde utopique où tous les désirs sont licites

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références bibliographiquesRéférences

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]